Recherche


Fonds régions

   Normandie

   Bourgogne

   Limousin

   Auvergne

   Languedoc
Le fonds Charles Joisten

Depuis 2015, un réseau documentaire dédié aux archives sonores en Auvergne-Rhône-Alpes est né, coordonné par le CMTRA. Il rassemble à ce jour une douzaine de structures associatives et institutionnelles détentrices de fonds sonores et fédère dans le but d’impulser une réelle dynamique d’accessibilité et de réflexion autour de la valorisation de ces sources.
Le Musée Dauphinois de Grenoble, en tant que membre du comité de pilotage, est l’un des éléments actifs de ce réseau, porté en outre par une histoire au sein de laquelle l’archive orale a occupé et occupe toujours une place centrale. En effet, de la rencontre entre Jean-Pierre Laurent - directeur du Musée Dauphinois à partir de 1971 et utilisateur de document sonore au sein de sa muséographie - et Charles Joisten - alors ethnologue et conservateur au Musée Dauphinois et grand collecteur de l’oralité - est née une phonothèque installée dans l’institution grenobloise dès le début des années 1970. Aujourd’hui numérisée, elle est riche de plus de 2500 phonogrammes dont certaines datant de 1955.
Dans le cadre de ce réseau régional, le CMTRA a été missionné par le Musée Dauphinois pour catalogue une partie du fonds Charles Joisten sur le portail régional du patrimoine oral. Représentant au total une quinzaine d’heures, soit une infime partie de l’abondant travail de l’ethnologue, celle-ci concerne essentiellement des chants et des airs instrumentaux collectés entre 1957 et 1980 sur le territoire rhodanien. Les rigodons d’Emile Escalle y côtoient les chants et commentaires en patois, francoprovençal ou occitan et font écho aux travaux du CMTRA aussi bien sur les langues régionales (Atlas sonores, projet Drôme-Ardèche) que sur les patrimoines de l’oralité dans leur ensemble. 

CONSULTER LE FONDS CHARLES JOISTEN