Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA FRAC069266_11AV0052
Titre Valses et orchestres italiens, d'Arpino à Décines : rencontre avec Ilgo Antonio Vallucci
Commentaire Ilgo Antonio Vallucci est né à Arpino en Italie, il est venu s'installer en France en 1957, pour des raisons professionnelles. De l'Italie à Décines ou Villeurbanne, il a gardé l'habitude de jouer dans une orchestre pour animer le week-end les bals de la communauté. Il interprète également deux morceaux instrumentaux.
Responsabilité - Intervenant informateur :Valucci, Ilgo  ; enquêteur :Zampa, Silvia  ; enquêteur :Darroux, Laurie
Date enregistrement-création 7 avr. 2011
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs Italie- valse- orchestre- trompette
Danse bal
Langue Italien; français
Genre du document morceau instrumental ; récit de vie ; témoignage thématique
Instrument trompette
Lieux cités Italie
Sommaire 11AV0052_1 [00:00:00] Ilgo Vallucci a joué avec l'harmonie de Vaise quand il est arrivé en France, qui considerait qu'il jouait trop fort, et pareil l'harmonie de Décines, où il joue maintenant. En Italie il a appri des einsegnants à jouer de façon expressive. [00:03:50] Il vient d'Arpino où il a joué dans l'orchestre du village, répertoire classique. Il affirme que la musique a été créée par les italiens. L'italien est une langue musicale, au contraire des autres langues. L'interpretation musicale des Italiens est plus expressive que celle des Français. [00:10:00] Au debut, quand il est venu en France il jouait avec un grande orchestre pour faire le bal (16 musiciens, 4 danseuses). Ils ont eu un success très fort, grace à leur capacitè de transmettre la joie de vivre. [00:12:00] Depart d'Italie: il avait un cousin qui été parti à Lyon, il avait donc un contact dans la ville. Après il est resté toute sa vie car il a trouvé du travail dans des orchestres. [00:14:00] Au début il ne connaissait pas la langue et il a souffert du racisme ("macaronis"). Il avait besoin de travailler et la France avait besoin de main d'ouvre, c'est pour ça qu'il est venu. [00:23:40] A la retraite il s'ennuie beaucoup, il a apprecié seulement les premiers six mois et actuellement il a une vraie nostalgie de son village (mais toute sa famille est désormais ici). Il a transmis la langue italienne à sa fille plus grande. 11AV0052_2 [00:00:00] Considérations culturelles sur la France : autour des colonies françaises et la présence de la France dans l’Algérie. Discussions autour de la communauté européenne. [00:02:58] La différence entre générations par rapport aux mouvements migratoires au sein de la communauté européenne. Discussion sur la situation actuelle et anecdotes d’autrefois. [00:04:51] Récit sur la vie artistique et culturelle en Italie aujourd’hui et sur l’histoire de l’empire romain. [00:07:02] Le rôle de la musique dans son parcours migratoire : la musique lui a permis de gagner mieux sa vie en France. Anecdote personnelle sur l’endroit où il travaillait. [00:12:52] L'arrivée en France et la rencontre avec les autres personnes d’origine italienne :. Discussions sur cette période et sur l’histoire des migrations italiennes depuis les années 40, pendant la dictature de Moussolini. [00:16:00] Récit sur les endroits où il jouait autrefois sur Lyon et anecdotes personnelles de l’époque : les personnes qui fréquentaient les n’étaient pas que d’origine française. Morceau 1 et 2 : Morceaux musicaux à la trompette
Fonds Musiques migrantes de Villeurbanne
Nature du document enquête
Département Rhône
Aire culturelle Italie
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 01:18:00
Qualité bon
Documents numériques liés


11AV0052_1.mp311AV0052_1.mp3 (23 Mo)

11AV0052_2.mp311AV0052_2.mp3 (16 Mo)

morceau musical 1.mp3morceau musical 1.mp3 (3 Mo)

morceau musical 2.mp3morceau musical 2.mp3 (4 Mo)


Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId