Recherche


Fonds régions

   Normandie

   Bourgogne

   Limousin

   Auvergne

   Languedoc
Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA FRAC069266_11AV0015
Titre Rencontre avec Moussa Faye, professeur de Sabar sénégalais
Commentaire Issu d'une famille de griots du Sénégal, Moussa Faye a rassemblé une partie de sa famille en France, à Villeurbanne pour continuer son art. Spécialiste du Sabar, il mène des ateliers de danse et de percussion sur la ville de Villeurbanne et dans la région. Il anime les fêtes communautaires sénégalaises des associations africaines de l'agglomération lyonnaise et il se produit dans le cadre de son groupe m'bokke-Yi.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Barbet, Péroline  ; informateur :Faye, Moussa
Date enregistrement-création 14 sept. 2009
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs Senegal- griot- sabar
Langue français
Genre du document témoignage thématique ; récit de vie
Lieux cités Senegal
Sommaire [00:00:00] Introduction à l'enquête [00:02:00] Parcours musical de Moussa Faye : Le père et le grand-père de Moussa Faye étaient musiciens, il fait partie d'une famille de griots (gardien de la tradition). Moussa Faye n'a jamais fait autre chose que de la musique aussi bien au Sénégal qu'en France. Moussa a commencé par le Sabar et la Tama (instruments). [00:04:25] La rôle de griot : A Villeurbanne, Moussa est aussi griot. Moussa a tout appris auprès de sa famille. Dans les baptêmes, les mariages, les familles sénégalaises appellent les griots. Le rôle est important et dépasse l'aspect musical; il faut également savoir raconter l'histoire de la famille. Ce genre d'occasion est assez fréquente. Ici pour l'Aïd en revanche, les familles ne font plus appel aux griots alors que cela se pratique au Sénégal. [00:11:20 ] Le sabar : C'est la danse par excellence du Sénégal mais en fonction des ethnies, le Sabar peut-être différent. [00:15:26] La spécialités des Faye: C'est le sabar et le tama (le tambour d'aiselle). Ensuite, Moussa s'est intéressé aussi au djembé. La cousine de Moussa est danseuse et chanteuse. [00:21:00] L'arrivée en France : Moussa Faye est arrivé en 1990 grâce à une association, il faisait des tournées en France. Il a été embauché comme musicien-animateur à Lyon en 1991. Moussa Faye travaille beaucoup avec l'association SOPE, l'association sénégalaise (qui organise des fêtes aux CCO, aux CCVA, à l'Embarcadère, à la Boulangerie ). Le siège de l'association est à Villeurbanne, ils avaient une maison à Cusset qui s'appelle l'arbre à Palabre. [00:31:30] La transmission : Moussa Faye a une grande activité en tant que professeur. Il organise également des stages au Sénégal. Moussa n'a jamais fréquenté l'école, même au Sénégal. [00:37:25] Explications sur les cours de danse Sabar à Vaulx-en Velin.
Fonds Musiques migrantes de Villeurbanne
Nature du document enquête
Aire culturelle Senegal
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 00:43:08
Qualité bon