Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA FRAC069266_11AV0012
Titre Entretien avec Marie-Jo Padilla, membre de l'association Casa Cultural de Murcia
Commentaire Entretien avec Marie-Jo Padilla, jeune femme très investie dans l'association Casa de Murcia. Histoire familiale étroitement liée à l'association.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Barbet, Péroline  ; informateur :Padilla, Marie-Jo
Date enregistrement-création 18 mars 2009
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs Flamenco- Espagne- Murcia
Danse Flamenco
Langue espagnol; français
Genre du document témoignage thématique
Sommaire [00:00:00] Présentation des origines et des activités de la Casa Cultural de Murcia (Villeurbanne) depuis 1991 et de l’engagement de Marie-Jo Padilla auprès de l’association. [00:03:10] Le rôle de l’association pour les gens qui la fréquentent, les adhérants : les jeunes peuvent fréquentent l'association pour rester en lien avec ses racines espagnoles, et les générations plus âgées pour avoir un “coin” d’Espagne dans leur ville, et aussi un endroit pour rencontrer des amis. [00:06:00] L’histoire de l’association et liée à l’histoire familiale de Marie-Jo Padilla. La famille de Marie- Jo est engagée dans le maintien de l’association. Ainsi, le lien qu’elle garde avec Murcia se fait par le biais de cet investissement associatif. [00:08:37] Récit sur les origines de Marie-Jo Padilla (lyonnaise de naissance) et les retours annuels en Espagne, en famille. [00:09:50] L’émigration en France, une histoire qui concerne sa famille : ce sera son arrière grand-père le premier en arriver en France pour travailler, il était originaire d’un village de Murcia, Abanilla. [00:10:38] Renseignements sur le rôle de Monsieur Carrion, originaire du village de Abanilla, qui a rassemblé la communauté de Murcia à Lyon en leur donnant du travail au sein de son entreprise. [00:12:36] L’arrivée de ses parents en France et les endroits où il s’installaient : ses parents sont arrivés vers le début des années 60, et il s’agissait d’une émigration économique plutôt que politique. [00:14:17] La place de la musique dans l’association Casa Cultural de Murcia et les répertoires: dès que les gens se retrouvent, il y a toujours de la musique flamenco, soit ils chantent soit ils mettent un CD de musique et il dansent. La musique est très présente dans la culture espagnole et il y a des répertoires choisis selon les périodes (villancicos pour Noël etc.) [00:18:00] Le parcours de Marie-Jo Padilla en tant que danseuse et la musique au sein de sa famille : elle dansait jusqu’à qu’elle est tombée enceinte de sa fille. [00:19:44] Musique et danse traditionnelle de Murcia : la Jota. Chaque village à sa propre jota. À l'étranger la jota cependant est moins attirante que le flamenco. La jota est également pratiquée actuellement à Murcia.Le flamenco est présent à Murcia mais moins que en Andalousie. La jota est plus représentative de la région et ne fait pas partie du répertoire flamenco. [00:23:40] Le transmission du répertoire de la jota : ce répertoire est très ancien et se transmet de génération en génération au sein des familles. La jota varie dans une même région selon les villages, chaque village a ces spécificités. [00:25:06] Récit sur comment Marie-Jo Padilla a appris la danse flamenca et le contexte musical à Murcia. Elle a appris en observant les danseurs de flamenco et après des professeurs pour se perfectionner. À Murcia, la musique et très présente dans la vie quotidienne des gens. [00:26:50] Le rôle des cours de danse dans le Centre Culturel de Murcia et les spectacles qu'ils organisent : les enfants apprennent plutôt la danse que le chant auprès de l’association. Le réseau des associations espagnoles en Rhône-Alpes, favorise les déplacements dans la région pour organiser des spectacles. [00:29:21] Les costumes dans la fête des Maures et Chrétiens à Abanilla: il s’agit d’une fête qui représente la reconquête de la péninsule ibérique et les affrontements entre chrétiens et musulmanes à cette période là. [00:31:18] Récit autour des photographies de danseurs de flamenco d’un premier groupe formé dans l’association et la participation des jeunes générations au sein de la vie associative. [00:34:51] Le rôle des associations espagnoles pour la communauté espagnole en France. Les besoins de fréquenter les associations espagnoles sont variées : il y a des personnes qui vont vouloir se rencontrer avec des autres espagnols et d’autres qui n’ont pas ce besoin là. [00:37:33] Les parents de Marie-jo chantent tous les deux et c’est quelque chose qui leur a été transmis à travers leurs parents. La musique au sein de la famille de Marie-Jo est vraiment présente dans leur vie quotidienne. Son père a une voix très portante et le répertoire c’est plutôt du flamenco ou de la variété des années 40 (chant de prédilection comme le clavelito). Le répertoire de sa mère est similaire à celui de son père.
Fonds Musiques migrantes de Villeurbanne
Nature du document enquête
Département Rhône
Aire culturelle Espagne
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 00:42:15
Qualité bon
Documents numériques liés


11AV0012.mp311AV0012.mp3 (28 Mo)


Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId