Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA FRAC069266_11AV0030
Titre Chants judéo-espagnols : rencontre avec Eliane Benbanaste
Commentaire Eliane Benbanaste est issue d'une famille judéo-espagnole de Turquie. Le chant a été un moyen privilégié de transmission de cette culture au sein de sa famille. L'entretien contient de nombreux chants enrichis de commentaires. Eliane parle avec beaucoup de nostalgie de l'histoire de son peuple et de la culture judéo-chrétienne à laquelle elle se sent encore fortement liée mais qu'elle voit peu à peu disparaître.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Epstein, Yaël  ; informateur :Benbanaste, Eliane
Date enregistrement-création 9 déc. 2009
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs chant judéo-espagnol- romancero sefardi- transmission musicale- transmission familiale- Turquie- sépharade
Langue français; espagnol; ladino
Sommaire [00:00:00] L'association « les cousines d'Averroes » est une Association fondée sur le multiculturalisme. Les activités de l'association sont diverses (le chant, le théâtre, conférences sur l'interculturalité). Le groupe de chant a capella est constitué par Feriel Yedger, Eliane Benbanaste et un choeur de dix femmes. Le répertoire est focalisé sur la polyphonie féminine des chants de la méditerranée. Smail Yedjer participe aussi en tant que joueur de oud. Le répertoire judeo-espagnol et arabo-andalou est composé des chants de tradition espagnole intérpretés en polyphonie. 00:05:20] Discussion autour de l'histoire familiale. Eliane Benbanaste est née au sein d'une famille turque en France. Ses parents lui ont transmit une façon de vivre, la langue judéo-espagnole, des recettes (etc). A son tour elle tente de transmettre quelques éléments à ses enfants et de maintenir la tradition musicale dans la famille. Le père d'Eliane chantait beaucoup. [00:08:35] Eliane Benbanaste donne quelques explications sur le répertoire du "Romancero Sefardi" et l'incorporation des nouveautés au répértoire au XXième siècle. Ce patrimoine musical s'est conservé et s'est enrichit pendant la période de l'empire ottoman. [00:10:24] Les chants sont principalement religieux mais aussi liés aux « moments symboliques » de la vie (naissance, accouchement, mariage, mort) ainsi que des chants qui évoquent les relations familiales (notamment la relation entre la mère et la fille), des chansons d'amour ou des berceuses. [Passage chanté]. [00:13:50] Commentaires sur la chanson du rossignol, chanson emblématique du Romancero judeo-espagnol. Interprétation a capella de divers chants (chant du rossignol, berceuses, chant funèbre, de mariage, "de belles mères") [00:29:50] Les chants du "Romancero Sefardi" sont liés à la mémoire d'une époque, de tout un peuple. "Le judéo espagnol ne vit jamais dans la réalité de son siècle, il y a une part de lui qui est resté médiéval". Il existe une certaine rancœur cultivée envers les rois catholiques qui les ont chassés d'Espagne. La transmission du répertoire se fait oralement de parents à enfants. [00:33:15] Le judéo-espagnol a connu différents emprunts linguistiques selon les migrations des juifs sépharades dans différents territoires et pendant différentes périodes. Ainsi la langue, le ladino, s'est enrichie au fil du temps et des emprunts de l'espagnol, du turque, de l'hébreu, du bulgare entre autres. Eliane Benbanaste traduit la dernière chanson. Elle nous parle aussi des chansons liées à l'émigration et l' histoire des problèmes d'intégration des juifs en Turquie. [00:36:05] La communauté judéo-espagnole à Lyon s'est installée dans différents quartiers notamment celui de la Guillotière, de la Croix-rousse et au centre ville. Le quartier de la Guillotière a abrité la première synagogue sépharade. L'intégration des judéo-espagnols à Lyon à été quasi-complète, à tel point qu'il n'y a pas de relève des jeunes générations dans la revendication communautaire au sein des associations. La culture et la langue judéo-espagnole se perdent. [00:44:50] Publications judéo-espagnoles. Le patrimoine musical judéo-espagnol rentre dans les musées. Pourtant il y a une certaine mode des musiques du monde qui le fait ressurgir. Mais le chant perd son sens et son utilité, il n'est pas très relié à la vie quotidienne ainsi comme le ladino qui est resté une langue liturgique. [00:49:15] Interprétation d'une chanson. [00:52:45] Les objets incarnant la culture espagnole [00:53:50] Les regrets d'une culture perdue. Eliane regrette les traditions qui se perdent, elle regrette de ne plus pouvoir partager certaines expressions culturelles avec les membres de sa communauté. La transmission désormais advient dans le cadre de projets artistiques, et non dans la vie quotidienne. Cet empêchement à l'expression de la célébration d'un lien originel provoque un sentiment de solitude. Le temps de l'émigration remonte à loin...mais reste les difficultés rencontrées par toute population ayant à s'intégrer sans se perdre.
Fonds Musiques migrantes de Villeurbanne
Voir aussi Chants judéo-espagnols : rencontre avec Eliane Benbanaste_02
Département Rhône (69)
Aire culturelle judéo-espagnol; Turquie
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 01:00:08
Qualité bon
Documents numériques liés


FRAC069266_11AV0030.mp3FRAC069266_11AV0030.mp3 (41 Mo)

11AV0030_montana.mp311AV0030_montana.mp3 (1 Mo)

Voir aussi (affichage des 200 premiers enregistrements liés) 

Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId