Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA FRAC069266_11AV0086
Titre Rencontre avec Van Sang Nguyen : autour la place de la musique au sein de la communauté vietnamienne de Villeurbanne
Commentaire Van Sang Nguyen est le responsable du groupe musical du Club Rhône-Mékong de Villeurbanne. il y enseigne également le vietnamien. Né dans le sud du Vietnam, il est arrivé en France à 20 ans avec sa famille. Cet entretien a été mené après le repas et le concert organisés en hommage au compositeur Trinh Cong Sang. Sang y raconte sa trajectoire musicale, son arrivée en France, et nous livre quelques détails sur la vie culturelle de la communauté vietnamienne de Villeurbanne.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Park, Yeon Sue  ; informateur :Nguyen Van, Sang
Date enregistrement-création 30 juin 2011
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés fichier sonore
Descripteurs Vietnam- chant de l'enfance
Langue français; vietnamien
Genre du document chant ; récit de vie
Sommaire 11AV0086_1 [00:00:00] Trinh Cong Son est un compositeur respecté de tous depuis plusieurs générations car ses chansons racontent la vie des vietnamiens de son époque. [00:02:55] Le repas et le concert vietnamien du club Rhône-Mèkong le 5 juin est organisé à l'occasion de la commémoration des dix ans du décès de Trinh Cong Sang. [00:06:00] Chaque année à l'automne, le club Rhône-Mekong organise une grande fête au Centre Culturel et de la Vie Associative de Villeurbanne, destinée à un public multiculturel et proposant des spectacles à la fois en langue vietnamienne et en français. [00:07:00] Sang raconte son parcours musical personnel : la musique était pour lui un destin. Son père était pianiste et accordéoniste professionnel. Au Vietnam, il jouait dans des boîtes de nuit, dans le cadre de spectacles. Arrivé en France, il ne joua plus jamais devant un public, mais exclusivement chez lui. Dès l'âge de 9ans, Sang jouait avec son père. Son grand frère jouait du synthétiseur et sa soeur chantait. [00:11:30] Les répertoires qu'il a joué avec son père : ils ont beaucoup joué la musique "retro". [00:14:00] Sang est arrivé en France à l'âge de 20ans. Pendant ses études au lycée au Vietnam, il rêvait à la paix en écoutant les chansons de Trinh Cong Sang. "Quand vous êtes arrivé en France, les musiques de Trinh Cong Sang vous ont manquées ?" "Oui et non. Quand tu quittes ton pays, ce n'est pas seulement la musique, mais tu manques de tout. Tout te manque. Je prends un exemple, la fête de fin d'année (nouvel an) Têt, c'est la plus grande fête pour les vietnamiens. On célèbre cette fête avec les amis vietnamiens de la communauté mais en France on ne retrouve pas la même ambiance, la même joie partagée avec tout le monde. Deuximèment, quand la fête arrive, il n'est pas le même paysage au vietnam et en france, donc il n'a pas de même ressenti. En france, on ne célébre la Têt que symboliquement. 11AV0086_2 [00:02:20] Y a-t-il des chants de fête? Pour la Têt, ce sont surtout des chansons modernes, et non néccessairement traditionnelles qui sont chantées. Pour la fête de mi-automne, il y a une chanson traditionnelle spécifique que tout le monde connait. Elle est chantée souvent par des enfants car la fête de mi-automne est une fête déstinée aux enfants et pour les enfants. [00:04:25] démonstration d'extrait de chanson de mi-automne. Explication : "à la fête de mi-automne, j'allume mes lanternes, je rejoins mes amis.. "
Fonds Musiques migrantes de Villeurbanne
Nature du document enquête
Département Rhône
Aire culturelle France; Vietnam
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 00:26:46
Qualité moyen
Documents numériques liés


11AV0086_1.mp311AV0086_1.mp3 (17 Mo)

11AV0086_2.mp311AV0086_2.mp3 (6 Mo)


Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId