Recherche


Fonds régions

   Normandie

   Bourgogne

   Limousin

   Auvergne

   Languedoc
Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA FRAC069266_11AV0007
Titre Musiques et danses espagnoles à Villeurbanne : rencontre avec les sœurs Orozco-Arraez
Commentaire Rencontre avec Marie-Jo Arraez et sa sœur Marie-Ange Orozco, professeure de chant La famille et la musique sont chez elles étroitement liées, entre copla (musique folklorique espagnole) et flamenco. Elles enseignent toutes deux au sein de l'association villeurbannaise APFEEF, dédiée à la diffusion d'activités culturelles pour la communauté espagnole et les hispanophiles de Villeurbanne. Plus d'informations : https://www.facebook.com/apfeef.villeurbanne
Responsabilité - Intervenant informateur :Arraez Marie-Jo
Orozco, Marie-Ange
 ; Barbet, Péroline
Date enregistrement-création 21 févr. 2009
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore ; Fichier sonore
Descripteurs Flamenco- Copla- Espagne- Andalousie- rumba- Saeta- migration espagnole
Danse Flamenco
Langue France; Espagne
Commentaires sur la langue Morceaux chantés en espagnol
Genre du document chant ; récit de vie
Lieux cités Espagne; Andalousie
Sommaire FRAC069266_11AV0007_01 Présentation (06:04) Le groupe est composé de femmes espagnoles (de la deuxième et troisième génération)et de femmes de différentes origines (françaises, portugaises, ou maghrébines ). Les femmes du cours de chant nous livrent quelques souvenirs sur la vie des associations espagnoles de Villeurbanne ainsi que sur leur enfance dans le quartier (concentration de familles espagnoles dans certains endroits du quartier, la vie à l'école etc). FRAC069266_11AV0007_03 Semaine Sainte (03:37) La semaine Sainte (moment de Pâques, en avril) est toujours fêtée en famille, même si la fête n'a aucune visibilité publique à Villeurbanne. Les spécificités culinaires de la Semaine Sainte et les festivités andalouses sont suivies sur internet par les communautés espagnoles en France. D'autres célébrations, telle que la fête de l'amitié au mois de janvier, réunissent sur place toutes les associations espagnoles du Rhône. FRAC069266_11AV0007_04.Lagrimas negras (04:21) Le chant “Lagrimas negras” est interprété par la Chorale “Coro de la Cabana” sur un rythme de rumba. Ce chant est collectif et monodique, les instruments utilisés pour accompagner la voix sont principalement le tambourin à sonnailles et une bande son pré-enregistrée. Une personne du groupe chante en solo quelques Copla (musique populaire espagnole). FRAC069266_11AV0007_05. Sevillana "Yo soy del Sur " (08:23) Un autre chant collectif de la chorale "Coro de la Cabana" est executé, il s’agit d’une Sévillane accompagnée par les danseuses et les instruments (le tambourin à sonnailles et la bande-son). Ce chant énumère les fiertés de l'Andalousie ( les racines, la corrida, les taureaux, la danse, le chant, les oliviers, la sieste, les femmes, le gazpacho). Marie-Jo traduit les paroles en francais : "Andalucia es mi terra, yo soy del sur / L'andalousie est ma terre, je suis du Sud " “Yo soy asi, y tienen que comprender, que mis costumbres son esas, y no las quiero perder/ Je suis comme ça et vous devez comprendre que ce sont mes coutumes et je ne veux pas les perdre”. FRAC069266_11AV0007_06. Fêtes Andalouses (04:35) Marie-Jo parle des fêtes en Andalousie (le carnaval qui a lieu pendant le mois de février, la feria qui se déroule en avril) et en particulier de la Semaine Sainte, la fête la plus marquante et la plus impressionnante à ses yeux (ses odeurs, la ferveur des gens, le silence, la vierge Macarena, les trois vierges, les processions, les pénitents, les cierges, les tambours, les churros) etc. Elle explique que le Jeudi Saint est spécial, car la procession dure toute la nuit et les gens chantent des "saeta" ( une courte chanson à caractère religieux pendant la procession). Marie-Jo explique qu'elle suit la Semaine Sainte par internet et que grâce à internet, elle peut renforcer les liens avec le pays. FRAC069266_11AV0007_07 Procession Séville (05:01) Marie-Jo parle de toutes les processions qui se succèdent pendant la Semaine Sainte (le dimanche des rameaux, la prière des Oliviers, la mort du christ représentée par la procession du Silence “el silencio”). Elle décrit l’atmosphère des pasos ("La vierge, ils la bercent, vous avez l'impression qu'elle danse"..."On dirait qu'elle vous regarde”...”Les odeurs des fleurs, les cierges en permanence”). FRAC069266_11AV0007_08. Historique Association (02:25) Marie-Jo explique la vie de l'association, ses commencements (formation d’un groupe de chant, de danse, de théâtre ou il y avait environ une soixantaine de personnes sur scène par an ), les différentes activités (sorties, voyages en Espagne, organisation de lotos dans le siège de l’association, des repas) et les membres (environ 200 familles adhérantes). FRAC069266_11AV0007_09. Musique et danse (04:07) La musique et la danse ont une place principale dans l'association (en proposant du flamenco “pur” mais aussi du flamenco de "variétés"). Le flamenco est l'activité la plus plébiscitée par les adhérents, qu'ils viennent d'Andalousie ou non. On ressent qu’à l'étranger, cette musique est vécue par les personnes de manière plus intense que en Espagne, ce phénomène est probablement dû à la distance et à l’envie consécutive de se rapprocher de ses "racines" FRAC069266_11AV0007_10.Le réseau communautaire (01:47) L’association APFEEF est considérée comme la première association espagnole de Villeurbanne. FRAC069266_11AV0007_11. Vie associative (07:02) Les raisons de la participation à la vie de l'APFEEF sont dues avant tout, selon Marie-Jo, à une volonté de parler leur langue maternelle, l'espagnol. C'est pour cela qu'elle et sa sœur tiennent à organiser des activités autour de la langue : théâtre en espagnol, importance renforcée du chant et de la danse dans les spectacles. Leur modèle est celui des associations espagnoles lyonnaises tel qu'elles existaient il y a trente ans. Selon elles c'est justement grâce à ce type de rassemblements que les enfants de la troisième génération parlent encore espagnol, ce qui est actuellement rare. FRAC069266_11AV0007_12. Parcours musical (07:19) Le parcours musical de Marie-Jo, chanteuse débute au sein de sa famille : ses parents chantaient (son père écoutait beaucoup de flamenco et sa mère chantait Copla). Ses deux sœurs sont nées en Espagne, à Séville. Lorsque la famille a émigré à Lyon, elle se rendait fréquemment à la Pena Flamenco, un centre très actif de flamenco à Lyon, aujourd'hui disparu. Les deux sœurs ont formé un groupe et ont beaucoup chanté sur Villeurbanne, même si les activités musicales depuis leur mariage se sont ralenties. Quelques années plus tard Marie-Jo a eu envie de s'investir dans l'association et a eu l'idée d'y former une chorale, en espagnol un "coro" (le chœur a aujourd'hui trois ans). Elle explique ainsi comment la musique s’est transmise dans son contexte familial (“ chez nous vous donnez un coup de pied dans une pierre, et ça fourmille de chanteurs"...“ Le flamenco ne s'apprend pas, ça se ressent. Tout s'apprend à l'oreille et à l'instinct”). FRAC069266_11AV0007_13. Vie en France (03:54) Avant l'arrivée d'internet et des paraboles, les espagnols de France se sentaient isolés et la seule manière de vivre l'Espagne reposait sur la fréquentation des associations. L’apparition des nouvelles technologies a joué un rôle primordial dans la réactivation du lien avec le pays et influencé la manière de vive l'exil. Marie-Jo regrette l'absence des lieux publics, de bars où les hispanophiles pourraient se retrouver. Auparavant il existait des locaux comme la Pena à Villeurbanne (Rue Becker, 69100) mais tous ont disparu. FRAC069266_11AV0007_14. Arrivée en France (01:21) Les sœurs Arraez/Orozco sont arrivées en France au début des années 60. FRAC069266_11AV0007_15. Salve Rociera (04:52) Présentation de la Salve Rociera, un chant religieux pour la vierge de la Rosée chanté pendant le pèlerinage d' El Rocio (un grand pèlerinage andalou qui dure trois jours, près de Huelva, et qui se déroule pendant la Pentecôte). La Salve Rociera est chantée à deux avec une des voix à la tierce. FRAC069266_11AV0007_16. Tango-Flamenco (01:54) Présentation d’un Tango (Flamenco) chanté à deux avec une des voix à la tierce, accompagnés par des palmas (rythme marqué par les mains).
Fonds Musiques migrantes de Villeurbanne
Voir aussi Répétition à l'école de Flamenco La Fragua : rencontre avec Marie-Jo Arraez et Marie-Ange Orozco
Nature du document enquête
Département Rhône
Aire culturelle Espagne; migration espagnole
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 01:09:48
Qualité bon
Documents numériques liés


FRAC069266_11AV0007_05. Sevillana "Yo soy del Sur ".mp3FRAC069266_11AV0007_05. Sevillana "Yo soy del Sur ".mp3

FRAC069266_11AV0007_06. Fêtes Andalouses mp3.mp3FRAC069266_11AV0007_06. Fêtes Andalouses mp3.mp3

FRAC069266_11AV0007_07 Procession Séville.mp3FRAC069266_11AV0007_07 Procession Séville.mp3

FRAC069266_11AV0007_08. Historique Association.mp3FRAC069266_11AV0007_08. Historique Association.mp3

FRAC069266_11AV0007_09. Musique et danse.mp3FRAC069266_11AV0007_09. Musique et danse.mp3

FRAC069266_11AV0007_10.Le réseau communautaire.mp3FRAC069266_11AV0007_10.Le réseau communautaire.mp3

FRAC069266_11AV0007_11. Vie associative. mp3.mp3FRAC069266_11AV0007_11. Vie associative. mp3.mp3

FRAC069266_11AV0007_12. Parcours musical.mp3FRAC069266_11AV0007_12. Parcours musical.mp3

FRAC069266_11AV0007_13. Vie en France.mp3FRAC069266_11AV0007_13. Vie en France.mp3

FRAC069266_11AV0007_14. Arrivée en France. mp3.mp3FRAC069266_11AV0007_14. Arrivée en France. mp3.mp3

FRAC069266_11AV0007_15. Salve Rociera.mp3FRAC069266_11AV0007_15. Salve Rociera.mp3

FRAC069266_11AV0007_16. Tango ( flamenco ).mp3FRAC069266_11AV0007_16. Tango ( flamenco ).mp3

FRAC069266_11AV0007_01 Présentation APFEEF.mp3FRAC069266_11AV0007_01 Présentation APFEEF.mp3

FRAC069266_11AV0007_03 Semaine Sainte.mp3FRAC069266_11AV0007_03 Semaine Sainte.mp3

 FRAC069266_11AV0007_04.Lagrimas negras.mp3 FRAC069266_11AV0007_04.Lagrimas negras.mp3