Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA CMDA001
Titre Entretien avec Lucien Dutant sur les confréries alimentaires et bachiques de l'Ain
Commentaire Rencontre avec Lucien Dutant, président du salon de la gastronomie de Bourg-en-Bresse. Agnès Bruno, qui connaît personnellement l’informateur et Isabelle Chavanon rencontrent Lucien Dutant chez lui. Lucien Dutant est membre de nombreuses confréries gastronomiques et bachiques. Le but de l’entretien est de récolter des documents, photos, ouvrages, pièces de costume à intégrer à l’exposition sur les confréries en préparation au Musée de la Bresse, de recueillir des informations sur les confréries de l’Ain et des contacts avec des membres des confréries sur le territoire. Lucien Dutant commente de nombreuses photos, décrit les cérémonies d’intronisation et parle surtout de la Confrérie de l’Ordre du Taste Whisky Écossais, dont il a créé une antenne départementale récemment.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Bruno, Agnès  ; enquêteur :Chavanon, Isabelle  ; informateur :Dutant, Lucien
Date enregistrement-création 15 nov. 1991
Lieu enregistrement-création Bourg-en-Bresse
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs Confrérie
Lieu latitude 46,203106
Lieu longitude 5,242245
Lieux cités Louhans; Bourg-en-Bresse; Paris; Bresse; Ain
Noms cités Dumétier, Alain; Degrève, Bernadette; saint Louis; Ricard, Paul; Debreuve, Bernadette; Chevignard, Louis-Marc; Boisson, Paul; Colas, Lucien; noms de personnes et de collectivités; Toutain, Guy
Sommaire CMDA001_1 [00 :00 :00] Agnès Bruno interroge Lucien Dutant sur les nombreuses confréries dont il fait partie.Il présente l’histoire de l’Ordre International des Anysetiers, créée sous le règne de Saint Louis, par des apothicaires autour des vertus médicinales de l’anis, relancé par Paul Ricard dans les années 1950.Certaines confréries visent à promouvoir un produit en particulier, avec un intérêt commercial : Tastevin pour vins de bourgogne ; Taste Fromage pour fromages français. Taste whisky : sauvegarde de la courtoisie entre les hommes. [00 :05 :43] La plupart des confréries sont mixtes, bien que parfois, les femmes n’aient pas voix au chapitre. Commentaires sur l’intronisation, les chapitres, les grades. Lucien Dutant est également membre du Sarto : défense des vins de Savoie. Il a quitté quelques années auparavant pour des raisons de lutte d’influence. [00 :10 :09] Isabelle Chavanon se présente. Discussion sur la dimension religieuse des confréries. Interdiction de parler politique et religion. [00 :11 :41] Agnès Bruno demande des objets pour le musée et des photographies, sur lesquelles elle et Lucien Dutant reconnaissent des connaissances.Agnès Bruno donne des consignes à Isabelle Chavanon sur les notes à prendre sur chaque objet. [00 :23 :20] Lucien Dutant reçoit un coup de téléphone. Enregistrement coupé [00 :24 :17] L’entretien reprend : Discussion sur les cotisations et sur les multiples intronisations. Agnès Bruno s’en va Enregistrement coupé [00 :26 :23] CMDA001_2 [00 :00 :00] L’entretien reprend avec Isabelle Chavanon. Ils reprennent les photos une par une.Lucien Dutant parle des adoubements et intronisations, dont le protocole change selon l’ancienneté des traditions. Commentaires sur l’ancienneté des confréries. [00 :04 :24] Isabelle Chavanon et Lucien Dutant continuent de commenter des photos, des agendas, des règlements intérieurs, statuts. Lucien Dutant parle des grades et de l’organisation du Taste Whisky. [00 :11 :34] Dans chaque confrérie, on prête serment. Certaines confréries imposent des règles, d’assiduité notamment, qu’il faut respecter. Lucien Dutant décrit la cérémonie d’intronisation du Taste Whisky, « somptueuse » mais très stricte. Présente les préceptes des Anysetiers. [00 :15 :57] Comment rentre-t-on dans les confréries ? Lucien Dutant, qui travaille dans les métiers de bouche et la gastronomie, est souvent sollicité. D’autres demandent à entrer. Il faut être parrainé. Cérémonie du tastevin : certains lui demandent à être invité aux cérémonies et au repas qui suit. [00 :19 :12] Présente la cérémonie d’intronisation de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, au Clos Vougeot à Nuits Saint Georges et aux Etats-Unis. [00 :19 :59] CMDA001_3 [00 :00 :00] L’entretien poursuit sur la question du recrutement. Certaines personnes sont sollicitées pour leur prestige, leur profession, leur réseau. Mais beaucoup de personnalités éminentes demandent à être intronisées. [00 :01 :53] Du fait des nombreux frais (équipement, cérémonie, diplôme, repas…) l’intronisation est souvent payante, sauf pour les personnalités intronisées à titre « honorifique ». Lucien Dutant continue de commenter des documents provenant de plusieurs confréries. Il raconte son intronisation par la Confrérie des huitres de Bretagne. [00 :07 :32] Les confréries créent un réseau de connaissance entre les membres d’une même confrérie. Selon Lucien Dutant, le but principal des confréries et de servir l’amitié entre les hommes.À sa connaissance, aucune confrérie n’est interdite aux femmes, bien que la spécialisation professionnelle empêche parfois la mixité. [00 :10 :20] En tant que président du salon de la gastronomie, il est sollicité par de nombreuses confréries et doit refuser certaines sollicitations. [00 :11 :13] Lucien Dutant donne le contact de membres du bureau de plusieurs confréries. [00 :17 :30] Lucien Dutant a créé la branche du Taste Whisky du pays de l’Ain. On lui a forcé la main, par un ami du Lions Club. Raconte la création de la branche, recrutement du bureau. [00 :22 :55] Il décrit les différents costumes, selon les grades et les confréries, en montrant des photos. Règles strictes sur les matières, les couleurs, les coupes. [00 :27 :31] Lucien Dutant parle des réunions, nationales et internationales de l’Ordre International des Anysetiers. Il parle du Congrès mondial annuel des Anysetiers, auquel plusieurs centaines de personnes participent. [00 :30 :10] Il montre des photos. [00 :34 :07] CMDA001_4 [00 :00 :00] L’entretien aborde la question de l’équipement. Lucien Dutant propose à Isabelle Chavanon de venir au concours de volaille pour demander au grand maître des Poulardiers de récupérer/acquérir une robe.Le matériel coûte cher, notamment pour la confrérie du Taste Whisky. [00 :04 :11] Il décrit le protocole, « impressionnant », de la cérémonie d’intronisation aux Taste Whisky, très stricte, à respecter scrupuleusement.Les repas sont moins protocolaires. [00 :10 :00] Isabelle Chavanon questionne l’informateur sur d’autres confréries, le Sarto que Lucien Dutant connaît moins bien, et les Poulardiers de Bresse, qui promeuvent la volaille de Bresse. Enregistrement coupé [00 :12 :12]
Fonds Fonds "Confréries Alimentaires dans l'Ain"
Nature du document enquête
Département Ain
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 01:32:41
Qualité moyen
Documents numériques liés


CDMA001_1.mp3CDMA001_1.mp3 (60 Mo)

CDMA001_2.mp3CDMA001_2.mp3 (45 Mo)

CDMA001_3.mp3CDMA001_3.mp3 (78 Mo)

CDMA001_4.mp3CDMA001_4.mp3 (27 Mo)


Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId