Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA 1AV199
Titre Témoignage sur le mouvement écologique à Villeurbanne
Commentaire François Ménétrier parle de son engagement écologiste à Villeurbanne depuis les années 1970, au sein de plusieurs associations militantes et de coopératives et groupements d'achats. Il livre une mémoire institutionnelle, très documentée, du mouvement écologiste dans la région lyonnaise.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Mathias, Cécile  ; informateur :Ménétrier, François
Date enregistrement-création 1 janv. 2017
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs militantisme- écologie- coopérative d'achat- engagement- politique
Langue français
Genre du document témoignage thématique
Lieux cités parc naturel de la Vanoise; site nucléaire de Creys Malville; Pierre-Bénite; plateau du Larzac; Palais du travail; parc de la Feyssine; Ecole Château Gaillard
Noms cités Lorenz, Konrad; Dumont, René; Groupe écologique de Villeurbanne; Hernu, Charles; Comité Unitaire Lyonnais; Rabhi, Pierre; Tillier, Nelly; Tillier, Dominique; Chabroux, Gilbert
Sommaire 1AV199_1 [00:00:00] Découverte de l'écologie François Ménétrier se présente: ancien employé municipal de Villeurbanne, il a de nombreuses activités associatives. Il découvre l'écologie et les mouvements coopératifs au début des années 1970, notamment grâce à la lecture de Konrad Lorenz et René Dumont. [00:04:59] Premiers engagements Il raconte ses premiers engagements: d'abord comme client puis coopérateurs à la coopérative alimentaire Prairial, lieu de de distribution alimentaire et de militantisme, puis dans plusieurs associations écologistes, suite à des manifestations de défense du Parc de la Vanoise. Il note la concomitance, au début des années 1970, de la structuration du mouvement écologiste et du mouvement coopératif. [00:11:20] Le Groupe Écologique de Villeurbanne François Ménétrier parle de la structuration du mouvement écologique villeurbannais, d'abord autour du comité Malville en lien à la mobilisation sur le site nucléaire de Creys Malville, puis avec la création du Groupe Écologique de Villeurbanne. Il aborde les actions menées, le rôle du journal "La gueule ouverte" en tant que relais des actions, leur rapport aux élections et le bulletin "Malvilleurbanne" qu'ils éditaient, une "Feuille de résistance à l"Hernucléaire, ni chair à canon, ni viande à neutron". 1AV199_2 [00:00:00] Les coopératives alimentaires Les membres du Groupe écologique de Villeurbanne créent leur propre structure de distribution alimentaire : Alibiobio. Il parle de la différence entre les magasins bios et les coopératives alimentaires, plus militants, et souhaitant créer un lien entre les producteurs et les consommateurs. [00:08:52] Structuration du mouvement au niveau national François Ménétrier parles des premières tentatives d'organisation des mouvements écologiques en France, au début des années 1980, à la veille des élections présidentielles de 1981. Il présente les principales composantes présentes aux Assises de l'écologie à Lyon. [00:12:30] Structuration du mouvement au niveau régional En Rhône-Alpes, le mouvement écologique se structure également. Ils créent la maison de l'écologie pour réunir les différentes associations. Il évoque le rapport du local au global, avec la devise : "Penser globalement pour agir localement". [00:17:28] Coopératives et groupements d'achat Alors que la coopérative Alibiobio se développe, plusieurs membres dont François décident de créer un groupe plus petit, sous la forme d'une coopérative d'achat. Réflexions sur la taille des structures: François Ménétrier est plutôt partisans de petites structures fonctionnant en réseau. Parle du fonctionnement du groupement d'achat, qui avait un local à Villeurbanne. 1AV199_3 [00:00:00] Aux 12 épeautres François Ménétrier participe ensuite à la création de l'association "Aux 12 épeautres", également à Villeurbanne. Il aborde des question techniques et financières: les marges, les baux précaires. Parallèlement la distribution alimentaire, l'association porte des projets plus larges, en lien avec la solidarité avec le Tiers-Monde et le désarmement. Il détaille les actions menées. Réflexions sur le bio et le local. [00:12:43] La volonté de développement Il revient sur les tentatives de développer l'association en recrutant de nouveaux adhérents. Il estime qu'ils n'ont pas pu élargir le nombre d'adhérent à cause du développement du marché bio et de la concurrence dans les années 1980. [00:16:52]Vivre Vert à Villeurbanne A la suite des élections municipales de 1983, François Ménétrier participe à la création de "Vivre Vert à Villeurbanne", association écologique éditant un bulletin, et intéressée par l'urbanisme et les énergies alternatives. Il présente les forces écologiques électorales en présence à Villeurbanne dans les années 1980 et évoque les relations compliquées entre la vie associative et la vie politique liée aux échéances électorales. [00:26:57] L'action de Vivre Vert à Villeurbanne François Ménétrier détaille les actions de l'association, notamment au Parc de la Feyssine où ils participent au montage du projet, ainsi que pour la promotion des énergies renouvelables. 1AV199_4 [00:00:00] L'écologie depuis les années 1970 Il parle des mutations de l'écologie depuis les années 1970. Bien que l'écologie soit inscrite dans tous les programmes des partis politiques, il observe une baisse du militantisme. Dans le marché du bio également, il note que la dimension militante a baissé au détriment de l'aspect santé. Il relève cependant des initiatives qui restent militantes aujourd'hui, comme les AMAP. [00:09:56] La situation en 2017 Réflexions sur la situation locale et nationale actuelle : le devenir des structures auxquelles il a participé, le mouvement coopératif et l'écologie politique, dominée par les partis politiques et les grosses associations aux détriment des groupes écologiques de terrain. [00:16:42] Commentaires divers et fin L'entretien s'achève sur des commentaires sur ses choix de consommation en vivant à la campagne, et sur l'importance de mai 1968 dans l'émergence de l'écologie.
Fonds Fonds "Quelle mémoire !"
Corpus Vie locale
Nature du document enquête
Département Rhône
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 01:39:10
Qualité bon
Documents numériques liés


1AV199_1.mp31AV199_1.mp3 (12 Mo)

1AV199_2.mp31AV199_2.mp3 (14 Mo)

1AV199_3.mp31AV199_3.mp3 (18 Mo)

1AV199_4.mp31AV199_4.mp3 (11 Mo)


Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId