Recherche


Fonds régions


Page : 1 / 20
archives sonores
Récit de vie d'un artisan du village de Leynes.
L'informateur raconte sa naissance à la maison, en 1926.Comment il fut sauvé par l'eau bénite de la grand-mère. Son épouse Maria complète son récit d'expressions patoises, de détails domestiques. A deux voix, ils font revivre le passé commerçant de la rue principale de Leynes, le village le plus commerçant du canton. Leur expérience de cafetier entre 1952 et 1964 à quelque cent mètres de la forge familiale où l'informateur a travaillé auprès de son père, forgeron-maréchal-ferrant. Le ferrage des chevaux, des boeufs, et, pendant la guerre le vétérinaire réfugié qui y prodiguait gracieusement ses conseils. Il énumère les commerces, tout à double, plus la poste, la perception, les foires... A la mort de son père, en 1964, il doit choisir entre deux maisons, deux locations sans commodités l'une et l'autre : eau à puiser à la pompe, cabinet au fond de la cour pour plusieurs ménages...Les maisons à transformer se vendent : l'hôtel du Commerce à la commune, et l'occasion leur est donnée de racheter la maison de la forge dont le loyer était encore évalué en sacs de blé. Le frigo avait fait l'objet de leur premier achat à crédit, la maison, sa modernisation seront la raison de leur premier emprunt.Chez les pompiers, René succède également à son père. Il doit suivre la formation maintenant obligatoire pour devenir un officier de ce corps.Les pompiers c'est toute une histoire, une tradition : des incendies, de la musique, des banquets, des chansons, des tirs, des jeux...Il parle des réjouissances : bals de mariage, des sociétés, théâtre à la cure ou dans la salle de bal du village, cinéma et cirque plus rarement. Autant d'occasions de se retrouver pour se distraire, boire, danser, chanter. En face de la forge, le mari de l'épicière assurait avec son camion des transports à la demande : accidentés, femmes sur le point d'accoucher, marchandises pour les commerces, et...transport de groupe pour quelques spectacles à Mâcon ! Il s'en buvait des canons ! Il s'en chantait des chansons ! Il y eut même une création : " l'orchestre bohémien" mettant en scène des Leynois. " y'avait pas de télé ! " On veillait. Pour s'occuper : on triait les osiers, on tricotait, on cousait, on allait tondre les vaches, les chevaux.
informateur :Goyard, René  ; informateur :Goyard, Maria  ; enquêteur :Vermylen, Paule  ; enquêteur :Dodet, Philippe
Leynes
D2812.MP3
(+ 2)
archives sonores
Enquête auprès d'un chanteur et violoneux de Jaleyrac
Cette enquête est menée auprès d'Antoine Baratier dont le répertoire est plutôt tourné vers la danse. Ancien violoneux, il excelle dans le "tralala", façon de chanter pour faire danser. Sur la bande AS0543, l'enquête est morcelée en plusieurs morceaux comme suit : Face A [00 :00 :00] 0288 (10b) chant de quête : « réveillez-vous fidèles » [00 :01 :41] discussion sur les réveillez [00 :02 :30] 0288 (11) chant de quête : « la passion » [00 :04 :28] les chansons que lui a appris sa mère [00 :05 :55] 0288 (12) chant : « Il y a un curé t-en Argenton » [00 :09 :17] 0288 (13) discussion sur des chansons et chant : « petit Pierre » [00 :11 :01] 0288 (14) début : « j’ai fais l’amour cinq à six mois » et chant : « réveillez-vous la belle » [00 :15 :24] 0288 (15) discussion sur la famille et airs de danse au chant : « La granda » et « La valse brune » [00 :18 :05] 0288 (16) chant : « petite poupée aux yeux jolis » [00 :18 :56] 0288 (17) air de danse au chant : « polka » au tralala ; la cadence est très intéressante et les sons utilisés à la voix sont très propices à la danse. [00 :19 :25] 0288 (18) air de danse au chant : « lo cocut chanta » au tralala ; cette version présente un découpage du temps très originale, et une efficacité pour la danse indéniable. Antoine Baratier est un excellant chanteur à danser. [00 :20 :11] 0288 (19) airs de danse au violon et au chant : « suite de bourrées et une marche de noce » ; jouée par les collecteurs [00 :22 :15] 0288 (20) air de danse au violon puis chanté : « tu lo li tendras (valse de la chasse) » jouée par les collecteurs, puis chantée par l’informateur [00 :25 :18] air de danse au violon et sifflé : « bourrée coulée » par un collecteur [00 :25 :54] 0288 (21) air de danse au chant et sifflé : « le petit gamin » ; appelée « scottish », mais il s’agit d’une mazurka [00 :27 :09] 0288 (22) air de danse au chant : « scottish » [00 :27 :29] air de danse au violon : « mazurka » ; jouée par les collecteurs [00 :28 :15] 0288 (23) air de danse au chant : « polka » [00 :28 :29] air de danse au violon : « polka » jouée par les collecteurs ; puis discussions [00 :33 :12] fin de l’enquête puis plus loin : [01 :15 :49] 0288 (1) air de danse au violon : « ai vist lo lop » [01 :16 :45] 0288 (2) air de danse au violon : « bourrée », essais [01 :17 :49] 0288 (3) air de danse au violon : « ai vist lo lop » [01 :19 :19] 0288 (4) air de danse au violon : « marche de noce » ; sur un rythme de bourrée [01 :20 :43] 0288 (5) air de danse au violon et au chant : « tu lo li tendras » [01 :21 :45] 0288 (6) air de danse au chant : « passa aqui » [01 :23 :26] 0288 (7a) air de danse au chant : « la valse brune » Face B [00 :00 :00] 0288 (7b) air de danse au chant : « La valse brune » [00 :00 :36] 0288 (8) air de danse au chant : « j’ai fais l’amour cinq à six fois » [00 :01 :56] 0288 (9) discussion sur les chants de labour et air chanté : « j’ai deux grands bœufs dans mon étable » [00 :03 :29] 0288 (10a) chant de quête : « réveillez-vous fidèles »
informateur :Baratier, Antoine  ; enquêteur :Ricros, André
Durif, Olivier
Homme inconnu

Jaleyrac

archives sonores
Enquête auprès d'une informatrice d'Aubespeyre
Egalement chanteuse, cette dame raconte ce qui se passait au temps de sa jeunesse, ce qu'elle a vu, a entendu, avec intelligence et sensibilité. sur la bande AS0547 : Face A [00 :00 :00] cri du voisin : « Ò Salamon » ; témoignage et anecdotes sur ce voisin 0292(1) [00 :10 :03] discussion sur la vie d’aujourd’hui, la vie et la mort, la vie après la mort 0292(2) [00 :16 :51] discussion sur les souvenirs d’école 0292(3) [00 :20 :44] discussion sur la guerre 0292(4) [00 :27 :18] discussions sur le père et le grand-père qui jouaient de la cabrette 0292(5) [00 :30 :36] fin de la bande Face B [00 :00 :00] discussion sur l’école 0292 (6) [00 :02 :04] discussion sur la chanson et son répertoire 0292 (7) [00 :05 :57] discussion sur sa maison, ses enfants et petits enfants 0292 (8) [00 :13 :36] discussion sur ses souvenirs, sa vie 0292 (9) [00 :22 :06] discussion sur sa famille et la cabrette 0292 (10)
enquêteur :Ricros, André  ; informateur :Besseyrot, Marie-Jeanne
Aubespeyre
0292 (1).mp3
(+ 8)
son édité
Saba Sabarèla
informateur :Amarger, Albert  ; enquêteur :Dubreuil, José
EdA0015_44 - Comptine Saba Sabarella, A Amarger.mp3
archives sonores
Démonstration d'appel de chiens et de moutons
Enregistrement dans le champ. Problème de changement de vitesse de la bande sur la fin.
enquêteur :Brunhes-Delamarre, Mariel  ; informateur :Pecqueult, M.
Illiers-L'eveque