Recherche


OAI

Fonds régions


Page : 1 / 45
archives sonores
Récit de vie d'une habitante de Fuissé (71)
L'informatrice, arrivée à 4 ans à Fuissé, a exercé le métier de viticultrice auprès de son mari. Elle raconte sa jeunesse à travers ses souvenirs d'école et de catéchisme. Elle raconte sa participation aux associations théâtrales, à la fanfare. Elle parle de la guerre de 1939 et de l'emprisonnement de son père au Fort de Montluc. L'informatrice évoque les achats à Macon ainsi que les veillées entre voisins. A la fin de l'enregistrement, elle précise quelques détails concernant le lavage des draps et un petit texte en patois. Son témoignage est précis et remplis de petites anecdotes hautes en couleur. Elle nous livre un véritable point de vue sur la petite histoire de ce village du mâconnais.
informateur :Ferrand, Juliette  ; enquêteur :Dodet, Philippe
Fuissé
D2817.MP3
(+ 1)
archives sonores
Récit de vie d'un artisan du village de Leynes.
L'informateur raconte sa naissance à la maison, en 1926.Comment il fut sauvé par l'eau bénite de la grand-mère. Son épouse Maria complète son récit d'expressions patoises, de détails domestiques. A deux voix, ils font revivre le passé commerçant de la rue principale de Leynes, le village le plus commerçant du canton. Leur expérience de cafetier entre 1952 et 1964 à quelque cent mètres de la forge familiale où l'informateur a travaillé auprès de son père, forgeron-maréchal-ferrant. Le ferrage des chevaux, des boeufs, et, pendant la guerre le vétérinaire réfugié qui y prodiguait gracieusement ses conseils. Il énumère les commerces, tout à double, plus la poste, la perception, les foires... A la mort de son père, en 1964, il doit choisir entre deux maisons, deux locations sans commodités l'une et l'autre : eau à puiser à la pompe, cabinet au fond de la cour pour plusieurs ménages...Les maisons à transformer se vendent : l'hôtel du Commerce à la commune, et l'occasion leur est donnée de racheter la maison de la forge dont le loyer était encore évalué en sacs de blé. Le frigo avait fait l'objet de leur premier achat à crédit, la maison, sa modernisation seront la raison de leur premier emprunt.Chez les pompiers, René succède également à son père. Il doit suivre la formation maintenant obligatoire pour devenir un officier de ce corps.Les pompiers c'est toute une histoire, une tradition : des incendies, de la musique, des banquets, des chansons, des tirs, des jeux...Il parle des réjouissances : bals de mariage, des sociétés, théâtre à la cure ou dans la salle de bal du village, cinéma et cirque plus rarement. Autant d'occasions de se retrouver pour se distraire, boire, danser, chanter. En face de la forge, le mari de l'épicière assurait avec son camion des transports à la demande : accidentés, femmes sur le point d'accoucher, marchandises pour les commerces, et...transport de groupe pour quelques spectacles à Mâcon ! Il s'en buvait des canons ! Il s'en chantait des chansons ! Il y eut même une création : " l'orchestre bohémien" mettant en scène des Leynois. " y'avait pas de télé ! " On veillait. Pour s'occuper : on triait les osiers, on tricotait, on cousait, on allait tondre les vaches, les chevaux.
informateur :Goyard, René  ; informateur :Goyard, Maria  ; enquêteur :Vermylen, Paule  ; enquêteur :Dodet, Philippe
Leynes
D2812.MP3
(+ 2)
archives sonores
Mazurka
informateur :Colleu, Michel  ; informateur :Homme inconnu
0195-01 Mazurka.MP3
archives sonores
[…] blancha passa per la plancha
comptine, dont le premier mot est inaudible...
informateur :Gatignol, Catherine  ; enquêteur :Cousteix, Eric
Prégnoux; Chastreix
0532 (9).mp3
archives sonores
Entretien avec Jacqueline Paineau : transmettre la mémoire locale
Jacqueline Paineau née un peu avant la Deuxième Guerre à Anost a reçu dans son jardin aux Girards un groupe de collecteurs en formation, par beau temps. Sur leur demande, elle leur montre et commente les documents qu'elle a réalisés sur le flottage du bois, le tacot, la géologie du Morvan, les Galvachers, les nourrices, le patrimoine local. Elle fait un certain nombre de remarques sur les supports et les outils de transmission (recueils, publications, expositions, évolution de la mise en forme, des machines liées à la reprographie, croisement des sources orales et écrites...). Elle exprime un engagement personnel dans la transmission, elle se dit "n'être pas d'ici", elle aborde son mode de vie particulier (élevage ovin, défense des choix de vie proches de la nature). Elle a chanté plusieurs chansons traditionnelles et composées. Une deuxième rencontre est envisagée pour vérifier l'autorisation de mise en accès et compléter le témoignage
Paineau, Jacqueline  ; Groupe de collecteurs de la Mpo
Anost; Les Girards

archives sonores
"La famille Dégueule" (enq.) : "Le p'tiot gueulin"
Histoires drôles tirées de cartes postales patoisantes
informateur :Rouget, Gaby
Liernais
D460.MP3
archives sonores
Enregistrement d'un atelier mémoire à l'Ecomusée du Creusot
8 résidents du centre hospitalier de Montceau-les-Mines visitent l'exposition et racontent des anecdotes sur leur vie passée. Ils observent et commentent des tableaux de Montceau du peintre Du Petit.
informateur :Résidents du Centre Hospitalier de Montceau les Mines  ; enquêteur :Darroux, Caroline
Le Creusot