Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA 1AV185
Titre Témoignage de François Ménétrier, animateur de centre de vacances du Centre Saint-Exupéry de 1967 à 1973
Commentaire François Ménétrier est venu raconter son expérience d'animateur de centre de vacances dans le cadre de l'opération "mémoires d'enfance", menée par l'Inter-Quartiers Mémoire et Patrimoine. Au micro de Cécile Mathias, il présente le centre Saint-Exupéry, créé à Villeurbanne en 1947, et qui a organisé des de vacances jusqu'au milieu des années 1980.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Mathias, Cécile  ; informateur :Ménétrier, François
Date enregistrement-création 9 sept. 2015
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs éducation populaire- scoutisme- enfance- adolescence
Langue français
Genre du document témoignage thématique
Lieux cités Troyes; Le Chambon-sur-Lignon; cinéma le Savoy
Noms cités Gagnaire, Etienne; de Saint-Exupéry, Antoine; Lyautey, Hubert; de Bournazel, Henri; Richelmy, Michel
Sommaire 1AV185_1 [00:00:00] Présentation et contexte de l'entretien François Ménétrier se présente : ancien employé municipal à Villeurbanne, bénévole dans plusieurs association à Lyon et Villeurbanne, il est venu témoigner dans le cadre du projet "mémoires d'enfance" mené par l'Inter-Quartiers Mémoire et Patrimoine sur son expérience de moniteur du centre Saint-Exupéry entre 1967 et 1973. [00:01:53] Le centre Saint-Exupéry François présente le centre : créé en 1947, c'est une association d'éducation populaire initialement occupée par l'organisation de centres de vacances et de formations de jeunes. Il commence à y travailler à 18 ans, comme encadrant d'une colonie de garçons au Chambon-sur-Lignon. [00:07:52] Questions financières Commentaires sur le coût des centres, relativement faibles car tous les encadrants étaient bénévoles et l'accueil rustique. Cela permettait de proposer des prix attractifs aux familles. [00:10:21] Les valeurs François Ménétrier présente les valeurs du centre, liées au milieu social et à l'ancrage politique de ses fondateurs. C'est un mouvement d'éducation populaire laïque, imprégné d'une idéologie libérale de centre-droit, mettant à l'honneur le sens de l'effort et la responsabilité. Références militaires, code hiérarchique, rôle social de l'officier. [00:15:49] Les enfants La discussion aborde ensuite les enfants qui fréquentaient les centres: leur âge, le type de recrutement, leur nombre, leur origine sociale. Souvenirs des départs groupés, de Villeurbanne. 1AV185_2 [00:00:00] La vie interne du centre François Ménétrier revient sur son itinéraire personnel: après son premier camp en 1947, il effectue son service civil au centre Saint-Exupéry. Il connaît bien le fonctionnement pendant l'année. Entre les camps, le centre s'occupe de formation et d'entretenir les bâtiments. Commentaires sur les bâtiments, propriétés du centre, prêtés ou loués. [00:05:37] Activités sur le camp Sur le camp, les jeunes n'avaient pas d'attentes très spécifiques. Les activités, organisées sur le tas, tournaient souvent autour de la nature: balades, grands jeux, déguisements. Les camps duraient un mois. [00:08:45] L'encadrement François parle de l'organisation de l'encadrement. Une cinquantaine de bénévoles encadraient les enfants. Évoque la professionnalisation progressive, et les différences entre les camps des années 1960 et ceux d'aujourd'hui. Le centre Saint-Exupéry organisait des stages sur certaines thématiques, et formait les encadrants. [00:17:04] Les évolutions entre 1967 et 1973 François a été moniteur à la fin des années 1960. Il revient sur ce que mai 1968 a changé: le code hiérarchique de plus en plus flou, les références militaires qui s'estompent, et les demandes des jeunes qui changent. 1AV185_3 [00:00:00] Commentaires divers François évoque ensuite le mécénat et le financement des travaux d'entretiens. Il raconte s'être écarté du centre pour des divergences politiques, et dresse un bilan positif de son expérience. [00:03:29] Un mois sur le camp Il revient sur la vie sur le camp : souvenir des veillées et de la journée des parents, de la disponibilité des moniteurs. L'encadrement n'était pas mixte, sauf à l'économat et à la direction. Commentaires sur l'intendance, l'infirmerie, les repas. [00:09:08] Les encadrants Discussion sur les animateurs. La plupart n'ont pas continué dans ce secteur professionnel. À l'époque, beaucoup étaient étudiants, certains travaillaient. Lui-même était mineur quant il a commencé. [00:13:18] Vie associative François parle des fêtes organisées par le centre, à l'occasion des anniversaires de l'association et de la naissance d'Antoine de Saint-Exupéry. Ces moments étaient l'occasion de réunir les adhérents et de présenter l'histoire de l'association. [00:17:27] Évolutions des missions du centre Il parle de la figure de Michel Richelmie, fondateur du centre Saint-Exupéry et président jusqu'à sa mort en 2011. Depuis le milieu des années 1980, le centre ne s'occupe plus de vacances, mais gère 4 maisons d'enfants, qui accueillent des enfants placés par les services sociaux. [00:20:43] Commentaires divers et fin L'entretien s'achève autour de la distance prise par François, et de l'opportunité de collecter des témoignages sur la suite des activités du centre.
Fonds Fonds "Quelle mémoire !"
Corpus Vie locale
Nature du document enquête
Département Rhône
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 01:10:45
Qualité bon
Documents numériques liés


1AV185_1.mp31AV185_1.mp3 (14 Mo)

1AV185_2.mp31AV185_2.mp3 (11 Mo)

1AV185_3.mp31AV185_3.mp3 (13 Mo)


Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId
Alexandrie GB Concept 2009