Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA 1AV175
Titre Témoignage de Marcelle Gisbert, une vie professionnelle à Villeurbanne
Commentaire Marcelle Gisbert, née en 1946 à Vaulx-en-Velin, commence à travailler à 14 ans dans les bureaux de l'usine Bally Camsa de Villeurbanne. Elle revient dans cet entretien sur son parcours à Villeurbanne, au cours duquel elle a évolué dans de nombreux univers professionnels.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Mathias, Cécile  ; informateur :Gisbert, Marcelle
Date enregistrement-création 19 mai 2015
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs usine- travail- conditions de travail- industrie
Langue français
Genre du document témoignage thématique
Lieux cités Vaulx-en-Velin; la Rize; Maisons Gillet
Noms cités Hernu, Charles; Musand, M.; Ravet, Mme
Sommaire 1AV175_1 [00:00:00] À 14 ans à l'usine Bally Marcelle Gisbert a 14 ans quand elle est embauchée, en 1960, dans les bureaux de Bally Camsa. Elle décrit son travail dans les bureaux, les horaires le bruit des imprimantes, le travail debout. [00:04:18] Le travail dans les bureaux Dans les bureaux, travaillaient surtout des femmes, de tous âge, principalement de Villeurbanne. Marcelle revient aux conditions de travail, le travail au néon, les liens avec les ateliers, les blouses vertes pour protéger de l'encre, et montre des photos prises dans les bureaux. [00:08:54] Commentaires divers L'usine produisait des chaussures de femmes, et chaque étage correspondait à une étape de la fabrication. Marcelle revient ensuite sur sa carrière à Bally, où elle occupe tous les postes des bureaux, avant de partir parce qu'elle n'était pas assez payée. L'entretien se poursuit sur les conditions de travail : les heures supplémentaires le samedi, les horaires de travail, les pauses déjeuner, les pointeuses. [00:17:27] Mai 1968En mai 1968, les salariés de Bally font 5 semaines de grève, comme toutes les usines alentour : les petites voitures Norev, les usines Béraud, le Fil Dynamo. [00:19:43] Salaires et congés Marcelle Gisbert se souvient que les payes étaient très correctes, et que les salariés restaient longtemps dans l'entreprise. L'été, l'usine fermait pendant trois semaines. [00:22:09] Commentaires divers sur Bally Marcelle Gisbert ne se souvient pas que l'entreprise était très syndiquée. Elle abord ensuite les remises sur les chaussures ont bénéficiaient les employés, et livre des informations sur les employés de l'usine : surtout des femmes, la plupart habitant dans les quartiers alentours. Pendant 10 ans, elle travaille avec les 10 mêmes collègues, avec lesquels elle se lie d'amitié. 1AV175_2 [00:00:00] France Export Diffusion Après avoir démissionné de Bally, Marcelle travaille dans les bureaux d'un grossiste en librairie. Souvenirs des pots, pour les anniversaires. Elle décrit les locaux, le hangar et le parking. [00:04:26] Conditions de travail Marcelle Gisbert aborde ensuite ses conditions de travail dans l'entreprise : la souplesse des horaires avant l'arrivée de la pointeuse, le salaire, les heures supplémentaires et le travail en soirée. Elle garde de bons souvenirs de ses relations avec ses collègues. [00:10:42] Les locaux de France Export Diffusion Souvenirs des locaux, sombres et éclairés au néon. Avant l'installation du grossiste, les locaux abritaient une usine. L'entretien aborde ensuite plusieurs sujets, le carnet de commande et la diversité des clients. En 1976, Marcelle quitte l'entreprise. [00:13:10] Suite de sa vie professionnelle Marcelle travaille ensuite brièvement au standard de l'entreprise Gématic. Puis, après une période de chômage, elle se marie et quitte Villeurbanne. 1AV175_3 [00:00:00] Reprise du travail Divorcée, Marcelle revient à Villeurbanne et cherche de nouveau du travail. Elle bénéficie alors de contrats municipaux réservées aux mères divorcées, et travaille dans les cantines d'école et de maisons de retraite. [00:04:20] À la bibliothèque de l'Insa Elle travaille ensuite à la bibliothèque de l'Insa pendant deux ans. Elle se souvient du bon contact avec les étudiants, mais pas avec ses collègues. [00:06:44] Suite de sa vie professionnelle Souvenirs des nombreux métiers qu'elle a exercé: agent recenseur, mise sous pli pour les élections, à la cantine du Tonkin, serveuse à la buvette des Charpennes et au restaurant du Parc… "Il faut que ce soit varié, que je bouge !" [00:13:58] Sa vie à Villeurbanne Marcelle Gisbert a habité à la Boube, dont elle garde de bons souvenirs, et habite désormais cours Tolstoï. Elle porte un regard nostalgique sur Villeurbanne, et regrette les fêtes de Villeurbanne et la mixité culturelle. [00:17:14] Souvenir de l'industrie villeurbannaise Souvenir des nombreuses usines de Villeurbanne : les pâtes Millat Frères, les moteurs LG, les usines de tissage, et toutes les petites usines de confection. L'entretien s'achève sur des commentaires sur l'économie moderne.
Fonds Fonds "Quelle mémoire !"
Corpus Ouvrières à Villeurbanne
Nature du document enquête
Département Rhône
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 01:10:46
Qualité très bon
Documents numériques liés


1AV175_1.mp31AV175_1.mp3 (16 Mo)

1AV175_2.mp31AV175_2.mp3 (10 Mo)


Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId