Recherche


OAI

Fonds régions

Document : archives sonores
Affichage notice visiteur
n° inventaire CMTRA 1AV168
Titre Témoignage de Miryam Nefti, ancienne employée du centre social des Buers
Commentaire Myram Nefti a travaillé de 1989 à 1996 au centre social des Buers. Elle livre ici ses souvenirs d'une période dont elle garde un fort attachement au centre social, au quartier et à ses habitants.
Responsabilité - Intervenant enquêteur :Mathias, Cécile  ; informateur :Nefti, Miryam
Date enregistrement-création 10 mars 2015
Lieu enregistrement-création Villeurbanne
Ecouter - Voir Document en ligne
Documents liés Fichier sonore
Descripteurs centre social- Les Buers- vie de quartier
Langue français
Genre du document témoignage thématique
Lieux cités Centre social des Buers; centre social de Croix-Luizet; quartier de la Boube; quartier Strauss
Noms cités Assouline, Nadine; Baizet, Claudette; Memdi, Mohamed
Sommaire 1AV168_1 [00:00:00] Débuts aux Buers En octobre 1989, Miryam Nefti termine ses études d’auxiliaire de puériculture et est embauchée par la CAF et le centre social des Buers pour travailler à la crèche. Elle travaille également le mercredi comme animatrice avec les plus grands. Elle reste très attachée au quartier aux habitants et au personnel du centre social. Miryam évoque ensuite l’organisation de la halte-garderie : au départ, quatre employés gardaient une petite vingtaine d’enfants. Souvenirs de ses collègues de la crèche, puis des directions successives. [00:06:25] Un public métissé Miryam Nefti se souvient d’un public très métissé socialement, du fait de la physionomie du quartier, composé de petits immeubles, mais aussi de maisons et de copropriétés. [00:07:46] L'animation Après quelques années, Miryam Nefti démissionne de la CAF et devient animatrice à plein temps. Elle passe en revue les différentes activités : souvenirs des camps, activités nautiques, aide au devoir avec étudiants. Elle revient sur un séjour au Sénégal en 1990 pour construire une maternité avec 10 jeunes garçons des Buers. [00:13:09] Commentaires divers Miryam Nefti aborde ensuite plusieurs sujets : les différents secteurs (enfant, adolescents et adultes), les tournois de foot, le travail en lien avec le centre social de Croix-Luizet et le rôle des grands-frères dans le quartier. [00:16:32] Le centre social dans le quartier Les demandes des habitants étaient très variées, du bowling à la recherche d’emploi. Miryam Nefti revient sur l’importance du centre social dans la vie du quartier : ils étaient sollicités pour les mariages, les funérailles pour lesquels ils prêtaient du matériel, participaient au fêtes du quartier et proposaient une grande diversité d’activités pour les habitants. [00:19:36] Vie interne du centre La discussion aborde la vie interne du centre : les assemblées générales où les employés présentaient leurs action, la solidarité entre les secteurs, les réunions d’équipe. Elle a le sentiment que ce sont les employés et non le Conseil d’Administration qui faisait vivre le centre. Bref retour sur l’aide aux devoirs, par le biais de son frère qui fut salarié du centre social, avant de revenir sur le fonctionnement interne du centre. [00:24:06] Projet social et commentaires divers Pour Miryam, le projet social du centre au début des années 1990 est caractérisé par l’ouverture sur le quartier et la volonté d’accueillir tout le monde, à tous les niveaux pour les aider et les orienter. Elle livre ensuite divers commentaires sur les changements des locaux, la hausse de la fréquentation, le comité de quartier. 1AV168_2 [00:00:00] Suite de sa carrière En 1996, Miryam quitte le centre social pour la mairie de Villeurbanne, où elle s’occupe de l’animation des 12/17 ans. Elle a une visibilité sur l’ensemble des centres sociaux de Villeurbanne. [00:03:27] Travail en réseau Miryam revient sur les liens entre les différents centre sociaux : le centre social des Buers travaillait avec centre sociaux les plus proches, les animateurs se rencontraient lors des fêtes de Villeurbanne. Le centre social travaillait aussi avec les écoles du quartier et les structures culturelles et sportives de Villeurbanne. [00:05:49] Attachement au quartier et au centre social Ses souvenirs au centre social des Buers sont les meilleurs souvenirs de sa vie professionnelle. Miryam Nefti est très attachée à Villeurbanne, au quartier et à ses habitants, et évoque l’implication affective et l’empathie nécessaire à son travail. [00:09:37] Commentaires divers L’entretien aborde plusieurs sujets : les changements de direction et la stabilité de l’équipe salariée, les questions financières, les normes de sécurité, la diversité des enfants accueillis à la halte-garderie et les liens d’interconnaissance dans le quartier. [00:13:48] Buers Nord et Buers Sud Entre le nord et le sud du quartier, la frontière est poreuse et fréquemment franchie. Les centres sociaux des Buers et de Croix-Luizet n’étaient ni rivaux ni concurrents. 1AV168_3 [00:00:00]Salutations Miryam NEFTI souhaite saluer ses anciens collègues et amis du quartier des Buers.
Fonds Fonds "Quelle mémoire !"
Corpus Quartier des Buers
Nature du document enquête
Département Rhône
Niveau de consultation Diffusion publique non commerciale
Durée 00:43:32
Qualité bon
Documents numériques liés


1AV168_1.mp31AV168_1.mp3 (15 Mo)

1AV168_2.mp31AV168_2.mp3 (8 Mo)

1AV168_3.mp31AV168_3.mp3 (425 Ko)


Atention : Bloc Affichage notice éditoriale sans paramètre aloId